Verrines du réveillon

Il est temps maintenant d’éditer cela, que je tiens au chaud sous le coude depuis le début du mois. Car si je tarde, sa fin s’installera et j’aurai l’air de quoi ? Alors… « Deux mille quatorze sera l’année de la gourmandise ! Bonne année à tous et régalez vous. Cuisinement vôtre. » C’est ainsi que j’ai commencé l’année(…)